Du management bienveillant…In real life et pas en verbiage

Extrait :

« UN double discours RAVAGEUR : »Malgré, l’affichage du discours éthique sur le management bienveillant, les entreprises font face de plus en plus à des « burn-out » de leurs personnels. C’est peut-être la raison pour laquelle elles créent des postes de « chief happiness officer » chargés d’incarner, de développer et de diffuser la bienveillance au quotidien« .

Read more : https://www.weforum.org/fr/agenda/2017/12/le-management-bienveillant-c-est-ceux-qui-en-parlent-le-plus-qui-en-font-le-moins/

Michel Albouy professeur en finance, Grenoble École de Management (GEM)

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's standard dummy text ever since the 1500s