Les Grandes Écoles se doivent d’être des modèles en matière de mixité

Michael John Dolan  dans votre article « Le sexe de l’élite reste mâle et vous trouvez ça norme-mâle ! », vous alertez sur les disparités du monde de l’éducation supérieure. Plus exactement des Grandes Ecoles puisque vous le faites à partir du Baromètre de la Conférence des Grandes Ecoles.Vous donnez une Note globale de 08/ 20 (sale note) mais avec un commentaire encourageant : un réel potentiel mais des résistances à surmonter.

J’ai eu envie de vous répondre, ayant travaillé ce sujet pour mon école (référente Egalité Femme/Homme depuis 2015 date de la signature par l’ESSEC de la Charte Egalité F/H de la CGE) mais aussi pour la CGE, puisque j’ai eu l’honneur d’être désignée pour l’audition sur les actions des grandes écoles devant l’Assemblée Nationale pour l’article 5 de la ppl EgalitéEco qui vient d’être adoptée ce 12 mai 2021 et sera examinée par le Sénat.

Depuis trente ans je suis professeure à l’ESSEC mais je fréquente mes collègues de l’université et nombre des constats réalises sont communs. Dans l’enseignement supérieur, l’égalité entre les femmes et les hommes est une question récente. Sa prise en compte s’est accélérée et IL FAUT CONTINUER

La suite ici :

Women today- article sur la mixite dans les GE 16 mai 2021