Les ONG demandent de conditionner les aides d’État au respect de la loi sur le devoir de vigilance




25% des entreprises que les ONG Sherpa et CCFD-Terre solidaire estiment concernées par la loi sur le devoir de vigilance ne publient pas de plan de cartographie et de prévention des risques. Un manquement qui devrait être sanctionné par le non-octroi d’aides d’État, demandent-elles, soutenues par plusieurs députés. Mais, il n’existe aucune liste officielle des entreprises concernées, dénoncent les ONG. Elles estiment que l’État leur délègue le suivi de la loi.



Source link