Melt ESSEC accueille les étudiants internationaux – Paroles d’Étudiants #3

English Version Below

Pour ce troisième numéro de Paroles d’Étudiants, nous abordons le thème de l’inclusion des élèves internationaux dans la vie du campus. En effet, si les étudiants qui ont fait des Prepa se sont souvent habitués à être entre eux et ont parfois du mal à intégrer des camarades internationaux, venus parfois de très loin, étudier en France, la barrière de la langue n’est pas la plus importante puisque l’anglais est pratique par tous. On parle ici de Tolérance et de Respect d’Autrui dans ses différences, et donc de diversité.

L’association Melt ESSEC (Multicultural ESSEC Link Together) en a fait son combat : organiser des événements pour une plus grande diversité de notre communauté et fluidifier les relations. Le Secrétaire Général de l’association, membre du prochain BDE Atlanta, nous présente sa vision.

Peux-tu te présenter toi et ton asso ?

Bonjour, je m’appelle Edouard Léty, je suis actuellement en première année du Master Grande Ecole de l’ESSEC. Originaire de Lorraine, j’étais en classe préparatoire ECS au lycée Kléber à Strasbourg. Je suis aujourd’hui Secrétaire Générale de l’association MELT, qui vise à mieux intégrer les étudiants internationaux de l’ESSEC aussi bien sur le campus de l’école, qu’en France en général. 

Quelles actions pour le respect d’autrui dans ton asso ?

Dans l’association MELT, la bienveillance est véritablement un pilier de l’ambiance, presque un critère de recrutement. Je le confirme après concertation avec le reste des membres. Il y bel et bien un état d’esprit qui valorise le respect et l’intégration d’autrui, ce qui permet de construire une grande famille soudée pour accueillir de nouveaux étudiants.

Un exemple d’action ?

Les événements que nous organisons sont divers: ça va de dîners internationaux à des visites de Paris et des voyages pour faire découvrir la France. 

Pendant L’International Week (une semaine dédiée à l’intégration des étudiants internationaux) MELT organise des événements de tous types (expositions, concert, rodéo mécanique,…).

Et…Vos projets ?

On a à cœur de mettre en place un « buddy system ». C’est en chantier, compte tenu de la complexité de l’action: associer un « buddy » français à un étudiant international et vice-versa. On compte sur le fait que l’étudiant français, parfois présent à l’Essec depuis déjà 1 an pourra accompagner et transmettre les valeurs de l’école à un étudiant international qui vient d’arriver.

Où en est le Respect d’Autrui à l’ESSEC selon toi ?

J’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de progrès. Il y a encore certains problèmes mais le BDE y travaille sérieusement avec l’école. A Melt, nous pensons notamment que des associations mêlant des étudiants de toutes nationalités et de tous les programmes (Grande Ecole, Bachelor, Master Spécialisé) participent à un renforcement du respect et de la cohésion au sein de l’école et qu’il faut vraiment pousser en ce sens.

Merci à Édouard pour son témoignage.

En ces temps difficiles , on voudrait rappeler avec VdB à quel point la solidarité au sein de la communauté ESSEC est vitale.

#Çacommence par moi : même préoccupé.es ou tendu.es, nous devons chacune et chacun veiller à la qualité de nos relations avec les autres, prendre le temps d’accueillir ceux qui ne vont pas bien par mail ou au téléphone ou zoom :). Vérifiez tous et toutes que ceux que vous connaisse vont bien particulièrement pour ceux confinés sur le campus a CERGY.

Des associations comme Melt nous le rappellent !

Viviane & Pierre

ENGLISH VERSION

For this third issue of Student Voices, we address the theme of including international students in campus life. Indeed, if students who have done Prepa often get used to being among themselves and sometimes have difficulty integrating international classmates, who sometimes come from very far away to study in France, the language barrier is not the most important one since English is spoken by everyone. We are talking here about Tolerance and Respect for Others in their differences, and therefore about diversity.

The association Melt ESSEC (Multicultural ESSEC Link Together) has made it its fight: to organize events for a greater diversity of our community and to make relationships more fluid. The Secretary General of the association, member of the next BDE Atlanta, presents us his vision.

Can you introduce yourself and your association?
Hello, my name is Edouard Léty, I am currently in the first year of the Master Grande Ecole of ESSEC. Originally from Lorraine, I was in the ECS preparatory class at Kléber high school in Strasbourg. Today I am General Secretary of the MELT association, which aims to better integrate international students from ESSEC both on the school campus and in France in general.

What actions for the respect of others in your association?
In the MELT association, kindness is truly a pillar of the atmosphere, almost a recruitment criterion. I confirm this after consultation with the rest of the members. There is indeed a state of mind that values the respect and integration of others, which makes it possible to build a large, close-knit family to welcome new students.

An example of action?
The events we organize are diverse: they range from international dinners to visits of Paris and trips to discover France.

During the International Week (a week dedicated to the integration of international students) MELT organizes events of all types (exhibitions, concerts, mechanical rodeo, …).

And…Your projects?
We are keen to set up a « buddy system ». This is currently under construction, given the complexity of the action: associating a French buddy with an international student and vice versa. We are counting on the fact that the French student, sometimes already present at Essec for a year, will be able to accompany and transmit the values of the school to an international student who has just arrived.

What is the state of Respect for Others at ESSEC in your opinion?
I have the impression that there is more and more progress. There are still some problems but the BDE is working seriously with the school. At Melt, we think in particular that associations involving students of all nationalities and from all programmes (Grande Ecole, Bachelor’s, Specialised Master’s) are helping to strengthen respect and cohesion within the school and that we really need to push in this direction.

Thanks to Édouard for his testimony.

In these difficult times, we would like to remind VdB how vital solidarity within the ESSEC community is.

Beginning with me: even if we are preoccupied or tense, we must each take care of the quality of our relationships with others, take the time to welcome those who are not doing well by email or on the phone or zoom in :). Check that everyone you know is doing well, especially for those confined to the CERGY campus.

Associations like Melt remind us of this!