Avec un plan de relance de 500 milliards, Paris et Berlin veulent remettre la solidarité au cœur de l’Union européenne

[ad_1]


À situation unique, solution inédite. Lundi 18 mai, Paris et Berlin ont proposé la création d’un fonds de relance européen doté de 500 milliards d’euros, via un mécanisme de mutualisation de la dette entre les différents États membres. Une logique de solidarité nouvelle et attendue dans une gestion de crise qui en a cruellement manqué et qui marque aussi un tournant majeur dans le dogme allemand sur l’endettement.

[ad_2]

Source link