Une femme n’a pas à coller aux codes masculins pour créer son entreprise!

Grain de sel VDB : ETRE CASH – C’est un choix! Le politiquement direct n’est plus possible!

J’ai crée le Club Génération startuppeuse en 2017 avec « mes tripes » pour aider des Miss comme Marine de Beaufort, ma fille. Elle a créé @Voyagir pour promouvoir le Tourisme durable. Attachée à ses principes, elle refuse de trouver un Business Model qui l’oblige à faire un compromis avec ses valeurs (publicité, privilégier des acteurs économiques qui paient pour soutenir sa plate forme, etc) .

CONSTAT : Les femmes ont une approche de entrepreneuriat différente, je l’affirme !

Différentes des hommes dans la prise de décision, la gestion des équipes, le recrutement, et …. la création d’une entreprise. Elles ont une sensibilité accrue sur la RSE et la gestion à long terme et sont plus prudentes. C’est au système d’accepter nos manières de faire, et pas le contraire – une femme n’a pas à coller aux codes masculins pour créer son entreprise.  

Les jeunes femmes d’aujourd’hui ne cherchent pas un modèle à atteindre, d’autant qu’elles ont abandonné le concept de carrière. Elles sont inspirées par des causes, ou des femmes qui leur semblent accessibles, comme une copine ou un ou une mentor, sans considération de genre.  

Les financiers sont plus exigeants avec les femmes (  Etude du BCG) parce qu’elles sont minoritaires dans des espaces masculins, il y a un problème de Confiance. Voir #SISTA

LA SUITE : Propos recueillis par Sandrine Chesnel le 27/09/2019

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/une-femme-n-a-pas-a-coller-aux-codes-masculins-pour-creer-son-entreprise_2099884.html