Parmi les facteurs: il y a aussi l’ auto-censure qui persiste.

On y travaille à ESSEC Business School avec des Ateliers #Ambition Carrière salaires!


C’est un problème auquel aucun gouvernement n’a trouvé de solution : les 25 % d’écarts salariaux entre les femmes et les hommes. Si la maternité, les caractéristiques de poste et le temps de travail freinent la carrière des femmes, encore 9 % des écarts salariaux restent « inexpliqués ». Difficilement quantifiables, ils résultent à la fois de discrimination et d’autocensure. Muriel Pénicaud, ministre du Travail, veut y mettre fin d’ici la fin du quinquennat.

Source link