Au delà des réglementations, le « gender equality » devient un axe d’engagement pour les sociétés

Retour sur un TR du 17 septembre 2017…

Parce que ce sujet demeurera en 2018  » mainstream » en France , petit rappel: Egalité grande cause du quinquennat- Et à échelle plus globale (OCDE, Union européenne, etc).

C’est désormais en outre un critère incontournable de l’ISR et tant mieux !

Alors comment faire ? Parmi d’autres iniatives , notons celle de l’Observatoire de la Mixité, think tank hébergé par l’Institut du Capitalisme Responsable, auquel je participe a mené un travail long de 18 mois au terme duquel  six critères ont été sélectionnés:

  • Que les dirigeant(e)s s’emparent du sujet
  • Sensibiliser tout(e)s les salarié(e)s aux questions d’inclusion
  • Dans la gestion des carrières, différencier les temps masculins et féminins (ex : grossesses)
  • Fixer au top management et aux managers intermédiaires des objectifs individuels en termes de mixité.
  • Instaurer une transparence forte sur les indicateurs de mixité, tant en interne qu’en externe.
  • Favoriser l’utilisation d’un langage inclusif dans l’entreprise.

https://www.rsedatanews.net/article/article-initiatives-egalite-hommes-femmes-en-entreprises-6-mesures-concretes-pour-passer-aux-ac-2017

voir  https://www.rsedatanews.net/