By Martin RICHER, in french sur son super BLOG : Management & RSE – Synthèse personnalisée de l‘étude BCG 

 

Entre autres même si tout est à lire :

Impliquez les Conseils

Le BCG regrette la relative passivité des Conseils d’administration sur laRSE / EnFrance, une  augmentation  de la proportion des entreprises du SBF 120 qui disposent d’un comité RSE : 37% en 2017 contre 27% en 2013[11].

Le Conseil doit donc se saisir du sujet de la politique RSE, y compris « pour contrer les initiatives portées par les investisseurs activistes qui cherchent essentiellement les profits à court terme et ne se préoccupent pas de la viabilité à long terme de l’entreprise ». Le BCG recommande également aux Conseils de se préoccuper de  programme permettant de lier une partie significative de la rémunération variable des dirigeants à l’atteinte d’objectifs RSE.

ETC ETC Must READ!

Du pur profit à la RSE : les repentis de la marge brute

Viviane De Beaufort

Docteure en Droit, professeure titulaire à l’ESSEC Business School, Chaire Jean Monnet, Co-directrice du cursus DROIT et du Centre Européen de Droit et d’Economie, Experte auprès de l’Union Européenne. Adviser ou administratrice deThink tanks et réseaux pro féminins. fondatrice des Women programmes et du club Génération #Startuppeuse. Auteur de nombreuses publications et articles. Active sur les RSS, webmaster de groupes linked in et de 2 blogs. Engagée pour la #RSE et le #DD. associée de @Voyagir. Chevalier de l’Ordre du Mérite et de la Légion d'Honneur. En un mot ENGAGEE!

En rapport :