1ère déclaration de performance extra-financière, les entreprises associent mieux stratégie & gestion des risques

by Béatrice Héraud  @NOVETHIC


Les premières déclarations de performance extra-financière des entreprises françaises, issues de la réforme européenne du reporting, ont été publiées .

Les rapports permettent globalement de mieux cerner les modèles d’affaires et les risques extra-financiers auxquels les entreprises font face, ils doivent néanmoins gagner en efficacité et en clarté sur la gestion desdits risques.

 Par exemple, le rapport EY/Deloitte/Medef note une moyenne de 10 risques par entreprise. « La démarche de la DPEF a déplacé le barycentre des sujets extra-financiers vers des sujets plus transversaux et pouvant avoir un fort impact réputationnel, économique ou judiciaire, comme la corruption, les droits humains, la chaîne d’approvisionnement, l’évasion fiscale ou l’impact social et environnemental des produits« – Éric Duvaud, associé cleantech et sustainability -EY

 L’un des apports de la DPEF est sa déclinaison à l’échelle européenne (qui permettra des comparaisons)

Source link