L’index sur l’égalité salariale, nouvelle arme …




Jour J pour les grandes entreprises.

Afficher  résultats sur l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.Et…si les résultats sont trop mauvais, trois ans pour se rattraper, avant d’être sanctionnées financièrement. Le gouvernement mise sur la transparence pour faire bouger les lignes et enfin combler cet écart salarial de 9 % qui ne se résorbe pas.

 

En 2019, en France, les femmes gagnent toujours 25,7 % en moyenne de moins que les hommes pour tous temps de travail confondus. À poste égal, la différence est d’environ 9 %. 

Sous peine de sanction financière pouvant atteindre 1 % de leur masse salariale, les entreprises de plus de 1000 salariés ont ainsi jusqu’à aujourd’hui, 1er mars, minuit, pour publier leurs résultats sur la mesure de l’égalité femmes-hommes présenté par le gouvernement en novembre. Il s’agit d’un index reposant sur cinq critères et noté sur 100 points.

D’abord, les niveaux de rémunérations à poste et expérience comparables (40 points), les augmentations (20 points), les promotions (15 points), l’attribution d’augmentation après le congé maternité (15 points) et enfin la proportion de femmes dans les dix plus gros salaires (10 points). Les entreprises qui ont cumulé moins de 75 points auront trois ans pour se mettre conformité. Le gouvernement passe donc à une obligation de résultats!

La note globale de l’index devra être publiée sur le site des entreprises, mais pas le détail de chaque note. 

En septembre, ce sera au tour des entreprises de 250 salariés de publier leurs résultats.

Celles de moins de 50 salariés ont jusqu’à 2020 pour le faire. 

Marina Fabre @fabre_marina

Source link