Au delà des réglementations, le « gender equality » devient un axe d’engagement pour les sociétés

Retour sur un TR du 17 septembre 2017…

Parce que ce sujet demeurera en 2018  » mainstream » en France , petit rappel: Egalité grande cause du quinquennat- Et à échelle plus globale (OCDE, Union européenne, etc).

C’est désormais en outre un critère incontournable de l’ISR et tant mieux !

Alors comment faire ? Parmi d’autres iniatives , notons celle de l’Observatoire de la Mixité, think tank hébergé par l’Institut du Capitalisme Responsable, auquel je participe a mené un travail long de 18 mois au terme duquel  six critères ont été sélectionnés:

  • Que les dirigeant(e)s s’emparent du sujet
  • Sensibiliser tout(e)s les salarié(e)s aux questions d’inclusion
  • Dans la gestion des carrières, différencier les temps masculins et féminins (ex : grossesses)
  • Fixer au top management et aux managers intermédiaires des objectifs individuels en termes de mixité.
  • Instaurer une transparence forte sur les indicateurs de mixité, tant en interne qu’en externe.
  • Favoriser l’utilisation d’un langage inclusif dans l’entreprise.

https://www.rsedatanews.net/article/article-initiatives-egalite-hommes-femmes-en-entreprises-6-mesures-concretes-pour-passer-aux-ac-2017

voir  https://www.rsedatanews.net/

Viviane De Beaufort

Docteure en Droit, professeure titulaire à l’ESSEC Business School, Chaire Jean Monnet, Co-directrice du cursus DROIT et du Centre Européen de Droit et d’Economie, Experte auprès de l’Union Européenne. Adviser ou administratrice deThink tanks et réseaux pro féminins. fondatrice des Women programmes et du club Génération #Startuppeuse. Auteur de nombreuses publications et articles. Active sur les RSS, webmaster de groupes linked in et de 2 blogs. Engagée pour la #RSE et le #DD. associée de @Voyagir. Chevalier de l’Ordre du Mérite et de la Légion d'Honneur. En un mot ENGAGEE!

En rapport :