Le Sénat s’attaque à l’empreinte environnementale du numérique




Sanctionner l’obsolescence logicielle, rendre obligatoire l’écoconception des sites web, limiter le renouvellement des terminaux numériques comme les téléphones et ordinateurs… Le Sénat a adopté le 12 janvier une proposition de loi transpartisane visant à limiter l’impact du numérique sur la planète. Un texte inédit qui répond à une réelle urgence : si rien n’est fait, d’ici 2040, le secteur numérique sera plus polluant que le transport aérien.



Source link