Elles arrivent…

Même si les plafonds de verre résistent encore aux niveaux les plus hauts, il y a fort à parier que les femmes vont de plus en plus diriger. De quoi remodeler la société de demain ?

Avis d’expert : Viviane de Beaufort, Professeure et directrice du Centre Européen de Droit et Economie, @ESSEC Business School (programme Gender and Empowerment)

« Vers un  gouvernance pérenne »

Comment pouvez-vous être optimiste, alors que les plus hauts postes sont encore l’apanage de la gente masculine ?

NB: je n’ai jamais dit que « les femmes manquent d’ambition » (elles ont du mal à l’exprimer aussi directement que les hommes)…ni qu’elles « rendent leur profil atypique »( c’est le résultat de leur parcours et notamment choix des missions par intérêt plutôt que par carriérisme et éventuelles pauses bébé)…Enfin, il convient de lire: « Des études américaines montrent que la gouvernance des entreprises où il y a une proportion suffisante de femmes ont une stratégie  plus pérenne, avec une  croissance externe maîtrisée, moins d’endettement, moins de problèmes d’égo, et un arbitrage sur la  distribution de dividendes versus la nécessité de réinvestir différent …

 

Lire l’article

Asma Fendri

En rapport :