Des dirigeants qui réduisent leur rémunération en temps de crise

Alors que le débat fait rage sur le versement des DIVIDENDES depuis plusieurs jours avec carrément, un appel à une class action 

Et des prises de position de députés pour une mesure impérative…

Se pose désormais en temps de crise majeure
#Coronavirus, celle de la  rémunération des dirigeants des grandes entreprises. Pour rappel : ces dernières années, celles-ci avaient largement tendance à s’envoler, notamment aux USA.

Mais pas seulementaux USA : l’étude de Proxinvest est à cet égard révélatrice. Cela a conduit à un encadrement de la pratique dite du  » Say on Pay » à échelle de l’UE. En France la loi Sapin 2, puis la loi PACTE (qui transcrit la directive shareholders 2) exige au-delà de la transparence sur  les éléments de rémunération des mandataires sociaux, que le conseil d’administration établisse une politique conforme à l’intérêt social de la société, contribuant à sa pérennité et s’inscrivant dans sa stratégie commerciale. Elle décrit  les composantes fixes et variables et explique le processus de  sa détermination, sa révision et sa mise en œuvre.  Elle  introduit  (ART 187) la publication, dans le rapport sur la gouvernance, d’ un ratio d’équité, qui indique l’écart entre les rémunérations des dirigeants et le salaire moyen et médian des salariés au sein de l’entreprise.

Pour la première fois, on assiste à un mouvement massif de baisse volontaire des salaires des dirigeants des grandes entreprises, que leur société ait bénéficié ou non des aides d’État.

L’AFEP  a recommandé une réduction de l’ordre de  25 % durant le temps où l’entreprise aurait recours au chômage partiel (avec les mesures de l’Etat-  les salariés touchent  84 % de leur revenu). L’incitation est reprise par le gouvernement.

Plastic Omnium, Fiat, Disney, Boeing, Air Canada… Et en  France ? Michelin, Sodexo… C’est parfois une baisse de salaire pour un temps précis, parfois un renoncement à la part variable annuelle (200 principaux dirigeants).

Au suivant ?

Source link