15.02.2019

Bono veut mesurer les effets concrets de l’investissement à impact

Le leader du groupe U2 a participé au lancement de Y Analytics, une société spécialisée dans la mesure des bénéfices sociaux et environnementaux des fonds à impact. Cette filiale de The Rise Fund, le fonds co-fondé par Bono, veut amener la preuve des bénéfices engendrés par cette pratique d’investissement. Source link

Lire la Suite...
12.02.2019

Veolia devance la Loi pacte en présentant sa raison d’être à ses actionnaires dès avril

Alors que les sénateurs veulent supprimer la possibilité, pour les entreprises volontaires, d’inscrire leur raison d’être dans leurs statuts, Veolia annonce qu’elle présentera la sienne à ses actionnaires en avril, lors de son assemblée générale. Une démarche qui s’intègre dans un objectif global, visant à concilier les performances économiques, financières, environnementales et sociétales. Source link

Lire la Suite...
08.02.2019

Norway’s sovereign wealth fund attacked over ethical investment strategy

Norway’s $1 trillion wealth fund has found itself under fire by conservative Norwegian critics. The new conservative coalition in power is particularly alarmed by the number of sectors excluded from the fund’s scope of intervention. The Ministry of Finance will set up a commission to review the sovereign wealth fund’s ethical investment principles, with findings […]

Lire la Suite...
05.02.2019

Loi Pacte : bienvenue à l'AG du futur, l’assemblée générale des entreprises à mission

C’est une assemblée générale un peu particulière qui s’est tenue lundi 4 février au théâtre du Gymnase, à Paris. Mirliton y est devenue la première entreprise cotée française à se transformer en entreprise à mission, grâce au vote positif de 84% de ses 673 actionnaires. Un exercice théâtral pour montrer “l’énorme responsabilité” des actionnaires à […]

Lire la Suite...
24.01.2019

Jean-Dominique Senard, le nouveau patron de Renault qui roule pour une vision humaniste de l’entreprise

Après la démission de Carlos Ghosn, le conseil d’administration de Renault s’est réuni ce 24 janvier pour nommer ses successeurs. L’ancien numéro 2 de la marque, Thierry Bolloré, assurera la direction générale exécutive, Jean-Dominique Senard devient président non exécutif. Présenté comme l’anti-Ghosn, ce dernier devrait insuffler à Renault sa vision d’un capitalisme responsable. Source link

Lire la Suite...