Le 2 juillet 2017,  je postais ce court Pulse linked in fruit d’un gros travail d’analyse et d’interviews mene avec Diane Dusserre (ESSEC) sur les effets liites de la loi Rebsamen 

 https://www.linkedin.com/pulse/la-loi-rebsamen-est-elle-un-rdv-manqu%C3%A9-entre-salari%C3%A9s-de-beaufort/

Notre conclusion sans surprise mais avec regrets etait que la culture du dialogue ne s’improvisait pas et que comparé aux pratiques rhénanes entre patrons, actionnaires  et syndicats  – la loi Rebsamen qui tentait un petit pas ne chambulait pas le systeme…

 

Cet article reprend la thematique constatant alors que l’exécutif pourrait rouvrir le débat sur la place des salariés dans les instances de gouvernance que des freins demeurent….

Et pourtant il y a le K et le K humain dans une ENTREPRISE – Non?

by Laurence Boisseau – Les Echos   @EchosExecutives

https://business.lesechos.fr/directions-generales/gouvernance/conseil-d-administration-surveillance/030726870486-plus-de-salaries-dans-les-conseils-pourquoi-le-sujet-divise-314787.php?oTcLQBZblbCXudQi.99

Viviane De Beaufort

Docteure en Droit, professeure titulaire à l’ESSEC Business School, Chaire Jean Monnet, Co-directrice du cursus DROIT et du Centre Européen de Droit et d’Economie, Experte auprès de l’Union Européenne. Adviser ou administratrice deThink tanks et réseaux pro féminins. fondatrice des Women programmes et du club Génération #Startuppeuse. Auteur de nombreuses publications et articles. Active sur les RSS, webmaster de groupes linked in et de 2 blogs. Engagée pour la #RSE et le #DD. associée de @Voyagir. Chevalier de l’Ordre du Mérite et de la Légion d'Honneur. En un mot ENGAGEE!

En rapport :