« Il faut casser le code implicite qui induit qu’un dirigeant est forcément un mec » par Valérie Abrial  |  

extrait 1. ​Il est clair que la possibilité de se projeter dans un modèle de réussite proche de soi change la donne. Donc, oui, plus il y a valorisation de femmes ayant réussi mieux c’est. Il faut casser le code implicite qui induit qu’un dirigeant est forcément un mec. Sur ce point, j’ai bien aimé le mot d’Isabelle Kocher (DG d’ENGIE, ndlr) dans l’une de vos précédentes éditions :  « l’oeil n’est pas encore assez habitué à voir des femmes patron »​ !

Extrait 2.​   Le Club Génération #Startuppeuse – c’est mon soutien, mon passage de témoin à la génération d’après. Un engagement pour ma fille Marine fondatrice de @voyagir et toutes les autres …

https://www.latribune.fr/supplement/women-for-future/il-faut-casser-le-code-implicite-qui-induit-qu-un-dirigeant-est-forcement-un-mec-764705.html

Viviane De Beaufort

Docteure en Droit, professeure titulaire à l’ESSEC Business School, Chaire Jean Monnet, Co-directrice du cursus DROIT et du Centre Européen de Droit et d’Economie, Experte auprès de l’Union Européenne. Adviser ou administratrice deThink tanks et réseaux pro féminins. fondatrice des Women programmes et du club Génération #Startuppeuse. Auteur de nombreuses publications et articles. Active sur les RSS, webmaster de groupes linked in et de 2 blogs. Engagée pour la #RSE et le #DD. associée de @Voyagir. Chevalier de l’Ordre du Mérite et de la Légion d'Honneur. En un mot ENGAGEE!